Peut-on mettre le Big Data à la disposition des utilisateurs métiers ?

qlik-article-big-dataDepuis plusieurs années déjà, le mot Big Data est dans la bouche de la plupart des manageurs, qui le considèrent comme un nouvel eldorado, dans le cadre de la transformation digitale. Il est vrai que la multiplication des sources internes et externes et le traitement de grands volumes de données sont des enjeux majeurs. Les promesses sont nombreuses : obtenir une vue à 360° de ses clients et prospects, découvrir de nouveaux business models ou encore affiner la précision des prévisions. Le Big Data est une réalité, mais combien d’utilisateurs métiers sont capables aujourd’hui d’en tirer vraiment profit ? Il existe toutefois une façon de mettre la valeur du Big Data entre les mains des métiers, et nous vous proposons de le découvrir lors de l’événement annuel de Qlik, le 11 octobre prochain, au Palais Brongniart. 

 

Du reporting figé à l’exploration de la donnée

Les plateformes analytiques étaient bâties au départ autour d’un entrepôt de données pour générer essentiellement du reporting statique. Avec l’émergence de la Data Discovery et de la data visualisation, la donnée a joué un rôle essentiel dans la prise de décision et la transformation digitale. 

Les solutions de Data Discovery ont en effet révolutionné l’analyse, en permettant d’explorer les données de façon intuitive, et de les représenter de manière visuelle, pour faciliter la compréhension des phénomènes. Les métiers obtiennent ainsi une véritable autonomie pour leurs analyses, et plus d’agilité dans la prise de décision. Les entreprises qui s’appuient d’ailleurs sur cette analyse exploratoire de la donnée pour assurer leur croissance, développent des processus de diagnostic pour mieux comprendre les événements affectant leur activité. 

Avec l’avènement des applications mobiles, des réseaux sociaux, de la mobilité, les systèmes existants ne sont plus adaptés et n’apportent pas la flexibilité pour gérer ces phénomènes (sources hétérogènes, démultiplication du volume des données). De ce fait des plateformes Hadoop ont rencontré un grand succès, grâce à leurs nombreux avantages : faible coût de possession, gestion des données non structurées, grande capacité de stockage, et usages en temps réel. Le concept du Data Lake est ensuite apparu pour tenter de simplifier toutes les notions existantes autour du Big Data, en permettant, par exemple, de stocker la donnée sans la vérifier à l’entrée, et sans la dédupliquer. Mais pour exploiter cette masse de données, il reste indispensable de donner aux utilisateurs des outils simples et intuitifs, tout en étant très puissants en termes d’analyse, pour tirer pleinement profit des données stockées dans les Data Lakes. Les concepts de Data Discovery et de Data Visualisation prennent alors tout leur sens : donner à tous la possibilité de faire des analyses pertinentes à partir de grands volumes de données.


Par FrenchWeb

http://www.frenchweb.fr/peut-on-mettre-le-big-data-%E2%80%A8a-la-disposition-des-utilisateurs-metiers/256851

Publicités