Protection des données : les hébergeurs européens à l’offensive

Le ​constructeur d’une voiture est-il responsable du comportement de son conducteur quand celui-ci grille un feu ? L’image est assez parlante pour résumer l’un des débats qui agitent actuellement les hébergeurs Internet européens tandis que le règlement général sur la protection des données (GDPR), adopté en avril 2016, doit entrer en vigueur dans les Etats de l’Union européenne le 25 mai 2018.

Visant à harmoniser les législations européennes protégeant les données personnelles, le texte prévoit en effet une coresponsabilité du fournisseur d’infrastructure de stockage de données en ligne (le cloud) si un client venait à enfreindre la réglementation… Incompréhensible pour les hébergeurs qui ont décidé de prendre les devants avant la mise en œuvre du dispositif.

L’entreprise française OVH, leader européen dans le domaine et troisième acteur mondial, a donc réuni autour de la table ses principaux concurrents européens, plus d’une vingtaine, et l’américain Amazon Web Services (AWS). Vice-président d’OVH, chargé du développement stratégique et des affaires publiques, Alban Schmutz a contacté un à un ses homologues pour les convaincre du bien-fondé de la démarche. Une action motivée par le sentiment de méconnaissance de l’administration bruxelloise par rapport à leur profession

Vincent Fagot

http://www.lemonde.fr/economie/article/2016/09/27/en-europe-les-hebergeurs-de-donnees-a-l-offensive_5003970_3234.html

Publicités