Les 7 compétences clés dans le Cloud et le Big data

Courtage de services Cloud, sécurité et science de la donnée sont autant de compétences prioritaires pour la branche numérique et ingénierie en France.

image

Les besoins en compétences Cloud et Big Datasont fortes et évoluent rapidement. Pour mieux appréhender ces évolutions, l’Observatoire paritaire des métiers du numérique, de l’ingénierie, des études et du conseil (OPIIEC) a validé le mois dernier l’étude Cloud et Big Data du cabinet Ambroise Bouteille & Associés et de l’Idate. Celle-ci a été réalisée auprès de 200 entreprises de la branche en France ou utilisatrices de ces technologies. 7 compétences par domaine sont mises en avant.

Cloud brokers et data scientists

Dans les métiers de la data, l’expertise technique ne suffit plus, les « soft skills » – capacités relationnelles, sens du leadership – peuvent faire la différence, notamment pour les data scientists très prisés. Effacés par la popularité de ces experts de l’analyse statistique des données, également capables de répondre à une problématique business, les métiers de l’infrastructure restent essentiels pour que les données puissent être traitées, analysées et apportent de la valeur à l’organisation concernée. Dans ces métiers « infra », la montée en compétences de profils architectes IT est préconisée, y compris par le biais de cours en ligne ouverts et massifs (Mooc).

Dans le Big Data, les compétences prioritaires sont : la conception et le développement (pour 60 % des répondants), data science (58 %), l’analyse business et la compréhension métiers (51 %). Suivent : les enjeux juridiques autour de la donnée, le design, la vente et le pilotage opérationnel.

image

Dans le Cloud, « des difficultés de recrutement généralisées » impactent à la hausse les salaires d’experts. Deux compétences sont très prisées : l’architecture SI dans le Cloud privé, public ou hybride, d’une part, la sécurité des données dans le Cloud, d’autre part (pour 47 % des répondants respectivement). Le Cloud brokering (ou courtage Cloud) et la maîtrise des offres IaaS/PaaS/SaaS arrivent ensuite (39 %). Suivent : la commercialisation, l’analyse business et le pilotage de projet.

image

« Le marché de l’emploi dans les secteurs du Big Data et du Cloud Computing est en plein essor » et « les qualifications requises évoluent vite », a déclaré Guy Mamou-Mani, président du syndicat des ESNSyntec Numérique. « Pour bien recruter, il est donc indispensable de pouvoir identifier et anticiper les besoins en compétences et en formation ». Ces besoins (formation interne spécialisée, à distance, auto-formation) sont « permanents et évolutifs », selon le rapport. C’est une aubaine pour le Fafiec, organisme chargé de collecter et gérer les contributions formation des entreprises de la branche.

Ariane Beky
crédit photo © Gyvafoto / Shutterscok.com
http://www.silicon.fr/competences-cloud-big-data-france-135964.html

Publicités