Big Data : les français méfiants, mais friands, des cartes de fidélité

Avec la publicité en ligne, les programmes de fidélisation de la grande distribution font partie des premières cibles des projets de Big Data. Sauf que les français n’ont pas confiance dans l’exploitation de leurs données par le secteur du retail, révèle une nouvelle étude de Capgemini Consulting.

image

Plus précisément, une écrasante majorité de français est sceptique sur la capacité de ces acteurs à travailler les données tout en maintenant l’équilibre entre respect de la vie privée et personnalisation des offres commerciales qui sont proposées par ces acteurs.

Si les nord-américains sont tout à fait convaincus de la dimension positive des offres personnalisées, en Europe, les allemands, les français et les espagnols sont les plus réticents. (Source : Capgemini).

L’étude porte sur les points de vues de citoyens de 8 zones mondiales, et les français se montrent particulièrement suspicieuse sur la capacité des marques à respecter leurs vies privées.
Si les offres personnalisées sont bien perçues par 100% des Scandinaves et des Italiens, 82% des Australiens, 81% des Britanniques, 78% des nord-américains, seulement 50% des Allemands, 44% des Espagnols et 42% des Français ont un point de vue positif sur la question. Autre information relevée par l’étude, français, allemands, italiens et scandinaves sont quasi tous défiants vis-à-vis de la capacité des entreprises à respecter leurs vies privées. Ailleurs, l’état de l’opinion sur cette question n’est pas en meilleure état.

58% des français détiennent entre 3 et 10 cartes de fidélités
Au final, 14% des consommateurs seulement dans le monde ont confiance dans la capacités des acteurs de la grande distribution à assurer l’équilibre entre respect de la vie privée et personnalisation des offres. Dans le détail, 76% des consommateurs dans le monde craignent surtout le manque de sécurité de leurs données personnelles. 51% des consommateurs dénoncent également le comportement intrusif des entreprises.

Ces chiffres sont cependant à analyser au regard de la réalité du marché des cartes de fidélité, en France notamment. Selon l’observatoire de la fidélité, 58% des français détiennent entre 3 et 10 cartes de fidélités, et 16% en ont entre 10 et 20 cartes. Mais 52% des cartes ne sont jamais utilisées.

Par Guillaume Serries
http://www.zdnet.fr/actualites/big-data-les-francais-mefiants-mais-friands-des-cartes-de-fidelite-39827442.htm

Publicités