Concours Dataconnexions 2015 : les cinq projets plébiscités

Les lauréats par catégorie :

Catégorie Datadmin. La commune de Brocas (Landes) a choisi d’ouvrir ses données publiques en 2011 à ses 770 habitants. Ils sont désormais mieux impliqués dans la prise de décision de l’équipe municipale. Une commission mixte composée de trois élus et cinq habitants exploite les données publiques afin d’émettre des avis et d’en informer la population.

Catégorie Data2B. L’application pour les professionnels du Groupe Revue Fiduciaire, GRF+, a reçu une récompense car elle permet de scanner un des ouvrages du groupe (Code du Travail…) et d’accéder à son contenu multimédias le plus à jour possible.

Catégorie Data2C. Autre application récompensée, Medicat.io de Studio Pik s’attaque aux millions d’informations liées aux médicaments en vente et veut répertorier les pharmacies de garde les plus proches. Elle est destinée au grand public et utilise les données du Ministère de la Santé et des Agences Régionales de Santé.

Catégorie Data-utile. Le laboratoire d’open innovation ANTS a utilisé les données 3D de la Communauté Urbaine de Bordeaux afin de modéliser la ville en 3D. Cette innovation vise à faciliter la communication du plan d’urbanisme et ses modifications sans faire appel à de puissants logiciels de traitement 3D.

Catégorie Data-journalisme. L’agence AEF Développement durable a été couronnée dans cette catégorie pour ses travaux sur la fin des crédits export pour les projets liés au charbon. L’AEF a ainsi épluché 13 années de projets soutenus par la Coface pour savoir à qui profitait les aides publiques.

Enfin le prix spécial du jury est revenu à l’application touristique Super Lachaise qui sert à se répérer dans le célèbre cimetière parisien et fournit les fiches Wikipédias des personnalités enterrées là

Publicités