Chers producteurs de données ouvertes, mangez-les !a

Mes espaces numériques

Hé oui il manque un lien quoi, une stratégie, une vue d’ensemble.

Pourquoi libérer les données si c’est pour qu’elle soient différentes de celles utilisées. Il faut de la fluidité. Une donnée est intéressante lorsqu’elle est à jour, qualifiée. La donnée est vivante, c’est un flux continuel. S’ouvrir vers l’extérieur demande de regarder autour de soi. Il faut penser ce qu’on produit pour soi mais également pour les autres. Personne ne viendra piocher dans des données inertes, sans vie.

Chers producteurs de données ouvertes, mangez-les ! – Libertic – A lire ailleurs.

View original post

Publicités